Partagez | 
 

 Dilatation du temps et contraction des longueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mad
Quark
Quark
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
(pré)Nom : Madeleine Polet
Année d'étude : chim11ba
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 15:18

Au cours on a vu un peu de relativité restreinte, mais je comprend pas trop dans quel cas les longueurs sont contractées et les temps sont dilatés. C'est dans le cas où le référentiel d'ou on regarde va vite? et va vite par rapport a quoi? je m'embrouille ds tt ca Sad
Revenir en haut Aller en bas
Bao
Docteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 475
(pré)Nom : Bao
Année d'étude : Je ne les compte plus...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 15:28

Suppose que tu es dans un référentiel inertiel et considère un objet qui se déplace par rapport à toi à une vitesse constante (quelle qu'elle soit !) et en ligne droite. En d'autres termes, cet objet se trouve dans un référentiel en MRU par rapport à toi.

Alors la longueur que tu perçois de l'objet, depuis ton référentiel, est plus petite que sa véritable longueur. C'est ça, la contraction des longueurs Wink


Imagine maintenant que l'objet est une horloge. Alors la vitesse à laquelle l'aiguille tourne te semblera plus faible que la normale, comme si le temps dans le référentiel de l'horloge s'écoulait plus lentement (de ton point de vue). C'est ça, la dilatation du temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thom
Amas
Amas
avatar

Masculin Nombre de messages : 843
(pré)Nom : Claes Thomas
Année d'étude : PHYS21MA
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 15:41

En fait, contraction des longueurs signifie que les longueurs sont contractées lorsque l'objet mesurer est en mouvement par rapport à au référentiel de celui qui mesure. Lorsque l'objet est en mouvement par rapport à toi, tu mesurera donc une longueur plus petite que la longueur propre de l'objet qui est celle mesurée dans le référentiel propre de le l'objet (celui dans lequel l'objet est au repos). Si tu te met dans le référentiel propre, tu mesurera la longueur propre.

Pour la dilatation du temps, c'est du pareil au même. Le temps sera dilater si tu mesure un intervalle de temps sur ton reveil et que celui-ci est en mouvement par rapport à toi. Lorsque ton réveil est en mouvement par rapport à toi, tu mesurera un interval de temps plus grand que le interval de temps propre qui est celui mesurer dans le référentiel propre (quand toi et ton reveil êtes tout les deux au repos)
Revenir en haut Aller en bas
Samplug
ALUMNI bachelier
ALUMNI bachelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 546
(pré)Nom : Pré Nom
Année d'étude : Alumni
Date d'inscription : 29/07/2006

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 15:49

J'ajouterais qu'il est important de comprendre que les points de vue sont parfaitement symétriques, sinon on aboutirait à des paradoxes. Si tu es sur le bord de la route et que tu observes la contraction de la longueur d'une voiture se déplaçant à vitesse constante par rapport à toi, un passager situé à l'intérieur de la voiture observera ton corps se contracter également (il ne verra pas ton corps s'allonger).

_________________

"Hello babies. Welcome to Earth. It's hot in the summer and cold in the winter. It's round and wet and crowded. On the outside, babies, you've got a hundred years here. There's only one rule that I know of, babies-"God damn it, you've got to be kind."
— Kurt Vonnegut
Revenir en haut Aller en bas
Mad
Quark
Quark
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
(pré)Nom : Madeleine Polet
Année d'étude : chim11ba
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 16:22

ok donc en fait, tout ce qui est en mouvement par rapport à un référentiel fixe a une longueur contractee et un temps dilatés ci ceux ci sont mesurés dans le référentiel fixe c ca? mais le référentielt fixe on peut prendre n'importe lequel, meme si en realite le référentiel fixe qu'on choisit est en mouvement ...
Revenir en haut Aller en bas
Bao
Docteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 475
(pré)Nom : Bao
Année d'étude : Je ne les compte plus...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 17:05

Il s'agit d'un référentiel fixe par rapport à l'observateur, ce qu'on comprend comme étant le référentiel de l'observateur lui-même. Ce référentiel doit satisfaire à une seule condition pour que tout ce qui précède est vrai : il doit être inertiel...
Revenir en haut Aller en bas
Mad
Quark
Quark
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
(pré)Nom : Madeleine Polet
Année d'étude : chim11ba
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 17:16

ok merci Very Happy
donc quand on dit T = gamma.T0, le T c'est le temps d'un référentiel en mvt qu'on observe, et T0, c'est le temps qu'un observateur en mouvement avec le référentiel en mouvement observerait?
et pour les longueurs, L=L0/gamma, le L c'est la longueur qu'on observe quand on regarde l'objet en mouvement, et L0 c'est la longueur de l'objet dans un référentiel qui est en mouvement avec lui?
Je ne comprend pas non plus la modification qu'il faut faire aux composantes d'une force, pourquoi est ce que la composante parallele à la vitesse ne change pas, mais que la composante perpendiculaire change?
Revenir en haut Aller en bas
Bao
Docteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 475
(pré)Nom : Bao
Année d'étude : Je ne les compte plus...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 17:25

T0 est le temps de l'objet dans son propre référentiel (on l'appelle le temps propre). T est le temps de cet objet perçu par un autre observateur. (Le référentiel de l'objet est en MRU par rapport à celui de cet observateur.)

L0 est la longueur de l'objet dans son propre référentiel (on l'appelle la longueur propre). L est la longueur de cet objet perçue par un autre observateur.

Citation :
pourquoi est ce que la composante parallele à la vitesse ne change pas, mais que la composante perpendiculaire change?
Pour ça, faudra détailler le cadre de ta question parce que je n'y comprends rien.
Revenir en haut Aller en bas
Mad
Quark
Quark
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
(pré)Nom : Madeleine Polet
Année d'étude : chim11ba
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 17:34

F0 est la force qui s'exerce sur un objet au repos, les composantes de cette force dans le référentiel où l'objet se déplace avec la vitesse v sont :
F(// v) ne change pas => F(//v)=F0(//v)
F(perpendiculaire à v) = F0(perp à v) / gamma
Pourquoi c'est la composantede la force perpendiculaire à la vitesse qui doit etre modifiée ?
Revenir en haut Aller en bas
Bao
Docteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 475
(pré)Nom : Bao
Année d'étude : Je ne les compte plus...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 17:48

Faudrait voir en détails, mais par intuition, imagine l'exemple suivant :

Tu regardes un objet dans un train qui tombe vers le plancher, et le train se déplace par rapport à toi. Pour un passager du train, l'objet est soumis à une force F0 dirigée vers le bas. Suppose que l'objet met un temps T0 pour toucher le plancher.

Pour toi, qui observes depuis l'extérieur du train, l'objet va mettre un temps T>T0 pour chuter. Donc pour toi, l'objet chute "plus lentement", et cela se traduit par le fait que la force F exercée sur l'objet que tu perçois est inférieure à la force originelle F0.

Maintenant, constate que cette force F, parce qu'elle est dirigée vers le bas, elle est donc perpendiculaire au mouvement du train, ce qui illustre ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Mad
Quark
Quark
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
(pré)Nom : Madeleine Polet
Année d'étude : chim11ba
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   Mar 17 Juin 2008 - 19:15

merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dilatation du temps et contraction des longueurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dilatation du temps et contraction des longueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dilatation du temps et contraction des longueurs
» Dilatation du temp
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» Raymond Panikkar, une christophanie pour notre temps
» il bouge tout le temps...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mafy - Maths/physique UCL :: Espace d'accueil et de discussion pour les invités :: Espace d'aide aux étudiants externes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit